AC : Pureté de la solution de l'argent colloïdal

Dans mon précédent message, je vous ai cité quelques passages du livre de Frank Goldman sur les effets secondaires de l’argent colloïdal. Cependant, d’après les expériences transcrites dans son livre et les nombreux témoignages référencés. Les effets secondaires possibles sont rarement rencontrés avec une solution pure. En lisant le livre de Frank Goldman, j’ai relevé deux points essentiels pour fabriquer une solution quasi pure et donc quasi exempte de sels d’argent (toxiques) ou de composé d’autres métaux. Ces deux points sont l’eau de la solution utilisée et les deux pièces ou électrodes d’argent utilisées pour obtenir la solution. L’eau utilisée doit être une eau distillée obtenue suite à une double voire triple distillation (afin de purifier l’eau des sels minéraux et autres composés ferreux), il parle même d’une eau désionisée (qui serait encore mieux), toute autre eau est proscrite, dans un prochain message, je vais aborder la différence de toutes ces différentes eaux, distillée, désionisée, déminéralisée etc. Le second point, c’est évidemment la pureté des pièces ou électrodes d’argent utilisées. Il faut préférer de l’argent pur (999 pour mille ou 999,9 pour mille), toute autre pièce d’argent en dessous de 999/1000 est inacceptable. Ces deux points respectés, alors on peut garantir une pureté appréciable quasi exempte de toxicité*. Ceci dit, pour obtenir une solution pure, il est indispensable d’avoir ces deux éléments, mais ce n’est pas parce que ces deux conditions sont remplies que la solution est pure.

Dans un prochain message, je vais aborder d’autres points pour garantir une fabrication de la solution d’argent colloïdal qui sera efficace comme traitement.

*Bien évidemment, ici on fait référence à la méthode électrique de fabrication, qui est la plus simple et la plus sûre.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Fabrication, Risques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.