A : Message à destination des thérapeutes mais également des lecteurs intéressés

Cet article constitue un appel à tous les thérapeutes ou lecteurs intéressés par les travaux du Dr. généraliste Christian Dufour. Il s’agit de son œuvre « Entendre les Mots qui disent les maux« , un livre préfacé par Jacques Salomé et qui permet au lecteur de comprendre qu’en dehors du langage parlé que le cerveau gauche comprend et avec lequel il communique, il y a un langage inconscient compris par le cerveau droit. Ce langage, constitué d’un certain nombre de sons élémentaires, est détecté par notre inconscient ou parlé par ce dernier et évalué par le cerveau droit.

Ce langage de l’inconscient n’est pas le seul, en effet, notre inconscient a de multiples façons de s’exprimer et dont la conscience bien aiguisée peut de temps en temps détecter son expression. Cependant, le langage écrit et parlé en constitue un moyen efficace pour traquer notre inconscient et enfin comprendre l’origine de nos maux. Ces derniers sont véhiculés par les mots que l’on utilise. Les mots qui nous proviennent ont été transmis de génération en génération et ont un sens bien plus profond que celui que l’on croit, ainsi même l’argot, un langage populaire est porteur de richesses inestimables si l’on souhaite traquer l’inconscient collectif ou en particulier d’une personne.

Pour vous en convaincre achetez le livre et lisez le, ça vaut le détour, sinon, j’ai rapporté quelques extraits pour mes lecteurs. Enfin, j’ai décidé de développer un logiciel qui permettra de décortiquer le langage commun vers le langage des maux, l’expression de besoin est largement tiré du livre. Si toutefois, des thérapeutes sont intéressés par le projet, contactez-moi et vous pourrez participer au projet si cela vous intéresse. Je suis ouvert à la discussion.

Après lecture du livre, je me suis penché sur l’idée de développer ce logiciel qui à terme sera capable d’enregistrer le langage parlé ou d’intégrer le langage écrit et de le décortiquer. Bien entendu, il sera basé sur le français uniquement, car le travail considérable du Dr. Dufour a consisté à rechercher minutieusement les mots en français et les décortiquer. Si le Dr. Dufour me lit et qu’il souhaite s’opposer ou m’encourager dans cette voie, qu’il n’hésite pas, car je n’arrive à le contacter. Si parmi vous, vous voulez me court-circuiter et me piquer l’idée, je ne peux que vous encourager dans la mesure où vous ne le faites pas pour l’appât du gain seulement, car derrière chaque mot et mal il y a une personne avant tout, dont vous faites partie vous aussi.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Ce contenu a été publié dans Autres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.