AC : Question sur le Coca-Cola et l’argent colloïdal

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur, dans lequel, une question atypique m’est posée. Voir le courrier ci-dessous, ce monsieur a acheté le livret.

Je cite,

Bonsoir Monsieur,

Dans l’ultime tentative d’économiser la significative somme de 5€, j’aimerais savoir ce que vous pensez du « procédé » suivant pour ingérer de l’argent colloïdal …au Coca-Cola.

Voilà : j’ai 1 coupe à champagne en argent et, depuis quelques jours, je ne bois plus que dans cette coupe. Le Coca-Cola étant une boisson réputée « corrosive », que pensez-vous de son potentiel de produire une « solution colloïdale » au contact des parois de la coupe?

Bien à vous.

Angelo

Fin de citation

Bonsoir monsieur,

Je n’ai pas bien saisi votre « ultime tentative », si je comprends bien, vous voulez dire que vous aimeriez économiser 5 euros en évitant d’acheter le livret. Si c’est bien cela, alors dans ce cas-ci pourquoi acheter du Coca-Cola, qui non seulement est mauvais pour la santé, du moins, ne sachant pas ce qu’il y a dedans, le principe de précaution nous invite à l’éviter, mais en plus vous payez une multinationale qui est en train d’uniformiser à l’aide d’autres cartels, la « bouffe » et les breuvages. Mais je suis sûr que vous avez de bonnes raisons.

Je vais tenter de répondre à votre question. La coupe en argent que vous avez, elle doit être du 850 pour 1000, sinon du 925 ou 950 pour mille au mieux, et donc, l’autre métal serait du cuivre ou du nickel ou du cobalt* ou un alliage de ces trois derniers. Cela veut dire que même s’il y aurait production des colloïdes, vous aurez des impuretés. En admettant que le Coca-Cola est corrosif, alors, au mieux, vous aurez une réaction chimique, et je ne peux pas vous dire, qu’est-ce-qu’il y aura dans la composition, d’abord parce que, on ne connaît pas la composition du Coca, secundo, je ne suis pas chimiste, tertio, il faudrait analyser la solution, sachez que quand vous faites analyser une solution dans un laboratoire, selon le nombre d’éléments recherchés, le prix augmente, une fois, j’ai voulu faire examiner une de mes solutions, il y a deux ans, le prix montait à 500 euros pour une petite dizaine d’ions.

Enfin, vous venez de faire un meilleur investissement avec les cinq euros que les bouteilles de Coca, si vous n’êtes pas convaincu, dites moi, je vous rembourse le livret, en attendant, je ne vous l’envoie pas.

Cordialement,

*J’avais écrit un article sur les alliages d’argent


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

 

Ce contenu a été publié dans Argent Colloïdal, Fabrication. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.